Anne Blancher

Un MASTER en marketing spécialisé dans les activités de service et une expérience avisée auront conduit tout naturellement Anne au métier de chef de produit dans le secteur du service à la personne. Elle exerce son métier depuis près de 6 ans, reste en permanence en veille du marché et se fait un plaisir de partager ses connaissances avec vous !

AIM: anneblancher@gmail.com


Article par Anne Blancher

Cancer du sein : prévention

 

Une étude américaine récente a dévoilé une liste des substances à éviter afin de réduire les risques de cancer du sein.

Nous y retrouvons sans grande surprise le tabac, l’ennemi numéro 1… Ensuite se trouvent notamment l’inhalation de dissolvants, essence, ignifuges, décapants, cadmium, herbicides et insecticides….

Vous comprenez donc bien que vous devez éviter au maximum le contact avec toutes ces substances.

D’autres facteurs aggravants sont bien connus tels que :

Les origines génétiques qui touchent 5% à 10% des cas de cancers du sein.

Les gènes les plus connus étant BRCA1 et BRCA2. Si plusieurs femmes de votre famille, côté maternel, ont été touchées par le cancer du sein, nous vous conseillons d’effectuer une consultation oncogénétique afin de déterminer votre pourcentage de risque et éventuellement effectuer un test.

Les traitements hormonaux substitutifs de la ménopause augmenteraient le risque de cancer de sein.

Par contre, la pilule contraceptive est semble-t-il sans dangers constatés.

 

Comme tous les cancers, une bonne hygiène de vie tend à une réduction des risques :

Manger équilibré : 5 fruits et légumes par jour 😉

Une étude a démontré que la réduction du risque relatif entre les fortes et les faibles consommatrices de légumes est de 25%. Les aliments auxquels ils faut faire très attention sont les acides gras La suite >

CESU employeurs

 

Entrepreneurs, chefs d’entreprises, savez-vous que vous pouvez mettre à les disposition de vos salariés des tickets CESU leur permettant de faire appel à une société de service à domicile et ainsi trouver du temps libre ?

En pratiquant ce type de geste, vous montrez à vos employés votre désir de leur simplifier la vie  en les aidant à disposer de prestations de ménage à domicile, repassage ou encore garde d’enfants à domicile).

En effet, vous pouvez prendre en charge jusqu’à 100% du coût des titres CESU et ils se verront déduire de leurs impôts 50% du montant restant à charges (dans la limite de l’article 199 du CGI).

Ce type de procédé vous permettra ainsi d’avoir droit à un crédit d’impôts de 25% sur le montant versé (jusqu’à une valeur de 500 000€ par an), d’exonérer les charges sociales et fiscales pour votre entreprise (1830€ maxi par an et par salarié) ainsi que de déduire ces frais des bénéfices imposables à votre société.

Notez aussi que même en tant que travailleurs indépendants, vous y avez droit…

Et si vous êtes salariés, n’hésitez pas à en parler à votre employeur !!! 😉

Pour en savoir plus : tickets CESU.

Cancer du sein : dépistage

 

Toujours dans le cadre de notre opération de lutte contre le cancer du sein en association avec l’institut Paoli-Calmettes, nous avons choisi de vous parler ce mois-ci du dépistage du cancer du sein.

Sachez avant tout qu’un cancer du sein détecté tôt guérit dans 90% des cas et qu’1 femme sur 8 est atteinte par le cancer du sein au cours de sa vie. Il s’agit de la première cause de mortalité chez les femmes entre 35 et 65 ans en France. Le diagnostic précoce permet de traiter et guérir plus facilement.

 

Le dépistage est essentiel et indispensable

 

Il peut se pratiquer par plusieurs biais :

– Un examen par mammographie réalisé une fois tous les deux ans, et ce pour toutes les femmes dès 50 ans. La fréquence sera différente en cas de facteurs de risques (génétiques ou autres), cette dernière sera indiquée par votre médecin. Le principe et l’intérêt d’un examen tel qu’une mammographie est que cette radiographie des seins permet notamment de détecter des tumeurs de petite taille bien avant qu’elles ne soient palpables ou que des symptômes n’apparaissent. Rappelons que la mammographie entre dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, pour les femmes de plus de 50 ans, et qu’il s’agit donc d’un La suite >