Anne Blancher

Un MASTER en marketing spécialisé dans les activités de service et une expérience avisée auront conduit tout naturellement Anne au métier de chef de produit dans le secteur du service à la personne. Elle exerce son métier depuis près de 6 ans, reste en permanence en veille du marché et se fait un plaisir de partager ses connaissances avec vous !

AIM: anneblancher@gmail.com


Article par Anne Blancher

Garde d’enfants rentrée

 

 

Bientôt la rentrée !

Préparez les cartables car le 4 septembre, nos enfants reprendront (déjà !) le chemin de l’école. Pour les parents, la rentrée est toujours synonyme d’organisation, et ce peu importe l’âge de leurs enfants.

Pour les enfants qui rentrent à la maternelle, l’école primaire ou au collège, les horaires et jours d’école ne correspondent pas toujours aux horaires de travail des parents.

Dans ce cas, l’appel à un(e) professionnel(le) de la garde d’enfants peut être la solution pour :

  • Aller récupérer les enfants à la sortie des classes
  • Les accompagner le matin
  • Les accompagner aux activités extrascolaires
  • Les garder le mercredi
  • Les aider à faire leurs devoirs

All4home propose une garde d’enfants sereine. En effet, les prestations sont :

  1. Mises en place selon vos besoins et attentes précises. Un cahier des charges est rédigé lors de la mise en place des prestations, ce document, complet, recense les horaires d’accompagnement à l’école, les activités à réaliser pendant la garde, types de repas à préparer, vos valeurs éducatives etc.
  2. Réalisées par des intervenants (e)s compétent (e)s et qualifié (e)s ; recrutées selon leurs compétences, leur savoir-faire et leur savoir-être
  3. Suivies par le responsable local

En faisant appel aux services All4home, vous accédez :

Comment entretenir vos fleurs pour assurer leur longévité en vase

 

C’est l’expert de la livraison de fleurs à domicile, Bebloom.com, qui vous livre ici conseils et astuces pour maximiser la durée de vie de vos fleurs coupées.

 

Pour que vos bouquets de fleurs puissent durer le plus longtemps possible, voici la démarche à suivre : Préparez votre vase, il doit être propre, de taille adaptée au bouquet, et rempli d’eau à température ambiante, donc ni trop chaude, ni trop froide. De l’eau chaude activerait l’épanouissement des fleurs mais nuirait à la longévité du bouquet, l’eau froide quant à elle, serait moins facilement absorbée par les tiges de fleurs. A noter qu’il est déconseillé de remplir intégralement le vase d’eau, l’absorption de l’eau se fait par la base des tiges, il est donc inutile que toute la hauteur des tiges soient immergées. Quand votre vase est prêt, il est temps de s’occuper du bouquet : si votre bouquet est un bouquet rond, il est certainement attaché avec du raffia ou du ruban adhésif (Sotiba), ne le détachez pas, vous perdriez la forme du bouquet donnée par le fleuriste. Si le fleuriste a laissé beaucoup de feuillage sur les tiges sous cette attache (bas du bouquet), nous vous conseillons de les retirer pour éviter qu’il y La suite >

Une proposition de reforme du système des services à domicile

 

 

Pierre GATTAZ, accompagné de plusieurs dirigeants patronaux, a proposé, via une tribune au sein du journal du dimanche, une reforme relative aux services à la personne qui créerait potentiellement 200 000 emplois.

4,5 millions de français font appel chaque année à des professionnels du service à la personne et font « l’avance » sur la totalité du montant du service pour se voir attribuer, en fin d’année, un crédit d’impôts d’une valeur de 50% de ce montant (selon l’article 199 sexdecies du code général des impôts).

La proposition de reforme a pour but de  :

Trouver une solution au problème de trésorerie des ménages lié au décalage dans le temps du remboursement du crédit d’impôt auquel ils ont droit, avancé lors de leur consommation de services à la personne.

Le système proposé permettrait de faire avancer par les banques la moitié des montants dus par les ménages aux professionnels des services à la personne.

L’Etat rembourserait toujours au bout de 12 à 18 mois, non plus aux particuliers comme auparavant, mais aux banques qui ont avancé les sommes en jeu, ce qui éviterait aux ménages de faire l’avance sur le montant total du coût du service rendu chez eux.

Nous retrouvons à l’origine de cette proposition le président du Medef Pierre La suite >