Service à la personne

Zen, restons Zen…

Chronique d’un d’un début de journée ordinaire dans une société de services à domicile :

– 8h00 : Au téléphone, une employée « Mon fils est malade, je dois le garder, je ne vais pas pouvoir travailler aujourd’hui » Vérification faite, elle allait ce matin chez un client pour 4 heures de prestations ».

– 8h05 : Appel du client, « souhaitez vous que nous activions notre solution de remplacement ? » « Oui, ok, mais ce matin impératif car je souhaite être là »

– 8h10 : Vérif du planning, l’intervenante de remplacement est déjà programmée ce matin, pour deux heures, mais on peut les déplacer, si le client 2 est ok »

– 8h15 : Appel du client 2, qui précise que recevant ce soir, il souhaite absolument sa prestation ce jour

-8h20 : Qu’à cela ne tienne, un autre client était programmé cet après midi, on doit pouvoir le déplacer

– 8h20 : Appel du client 3, qui donne son accord, rappel du 2, confirmation pour cet après midi

– 8h25 : Appel de l’intervenante de remplacement, pour gérer l’ensemble du planning

-8h30 : Appel du client numéro 1 « comme vous ne m’avez pas rappelé de suite, je suis partie de la maison, c’est pas grave, il n’y aura pas de prestation cette semaine » La suite >

Combien gagne t on avec une société de services à domicile ?

Voici une question que se pose tout entrepreneur, combien vais je gagner ?

Une petite explication sur comment se structure la rentabilité d’une société de services à domicile. Tout d’abord, combien gagne t on sur une heure de travail, c’est assez simple :

– Le service est vendu en moyenne 18,30 € de l’heure

– On déduit la tva, les salaires et charges, les congés payés, et différents frais attachés à cette prestation, pour obtenir ce qu’un financier orthodoxe appellerait l’excèdent brut d’exploitation, plutôt une marge brute si on veut bien considérer que les salaires sont une charge directe d’exploitation. En l’occurrence 4 € environ de marge brute.

– Pour l’améliorer, on pourrait évidement augmenter le prix de vente, mais nous serions de facto plus cher que la concurrence, sauf à y adjoindre des services supplémentaires, qui pour les concurrents que nous suivons sont un peu fictifs de notre point de vue, nous n’avons pas fait ce choix. Nous pourrions aussi baisser nos charges de personnel, puisqu’en moyenne, nous sommes 6% au dessus de ce qui se pratique, mais ce serait se couper d’un outil de motivation de ressources humaines qui aurait des répercussions négatives.

– Alors ? Alors il faut faire avec nos 4€ La suite >

Le prix des services à domicile

Élément incontournable du mix-marketing et attente numéro un du client, quel prix vais je payer mon service à domicile ?

A priori, on pourrait penser qu’il suffit de donner le prix, et le client sera content. Oui.

Oui mais.. Voici pourquoi ce n’est pas si simple.. Le service est vendu a un prix brut, dans notre cas dégressif en fonction du nombre d’heures, et « tout compris », donc facile a exprimer, entre 18 et 20 €.

A partir de là ça va se compliquer. Tout d’abord, il y a la fiscalité. Selon votre situation professionnelle, vous bénéficiez d’un crédit ou d’une réduction d’impôt. Ceux ci ayant un plafond variable en fonction de la nature du service souscrit et du nombre d’enfants ou de personne à charge du bénéficiaire. Bénéficiaire qui peut aussi être titulaire de certaines aides en amont, comme la PAJE délivrée par la CAF, celle ci devant se déduire du prix brut avant d’appliquer la défiscalisation. Chaque aide ayant son propre mécanisme de calcul, assise sur les revenus et sur l’age des enfants pour la CAF par exemple. Les moyens de paiement rentrent aussi en ligne de compte, comme les paiements par CESU dont certain intègrent déjà une aide fiscale. Bref, à la question La suite >