Création d’entreprise

Aides à la création d’entreprise

Des aides, des aides, donnez moi des aides 🙂

L’aide à la création d’entreprise est l’un des sujets les plus fréquemment traité sur les sites officiels de création d’entreprises et forums attenants de tous poils. Il en existe de toutes sortes et de toutes natures, c’est d’ailleurs une telle nébuleuse qu’il faut des spécialistes en aides, eux mêmes parfois perdus dans les méandres de nos dispositifs kafkaïens.

Et bien grincheux je suis, grincheux je resterais. Des aides pour quoi faire ?

D’abord, d’un point de vue idéologique, on créait souvent une entreprise pour être libre de mener sa p’tite barque, de générer son propre revenu, de prendre ses décisions, mu par un esprit de liberté. Si déjà, la première démarche est de demander à ce qu’une mutualisation sociale s’exerce pour toucher des sous en dehors de toute valeur ajoutée, faudra pas venir pleurer ensuite qu’on touche aux libertés de l’entrepreneur. D’ailleurs, nos politiques qui versent des millions à des entreprises qui ensuite délocalisent en arguant de leur liberté entrepreneuriales ont raison de les mettent face à leurs responsabilités, mais auraient plus encore raison d’utiliser l’argent public à des fins publiques, et qui plus est, régaliennes.

De plus, si on démarre une entreprise sans être La suite >

Pourquoi une société de services à la personne ?

A titre personnel, j’aurai préférer devenir constructeur de voiliers de plaisance, ou ouvrir une manufacture horlogère haut de gamme 🙂

Mais voilà les critères de démarrage : Zéro euro en poche, volonté d’avoir un récurrence de business, souci d’être dans une activité dont on maitrise les attentes consommateurs, viser un marché porteur.

A partir de là… une petite démarche de réflexion nous a vite mis sur le chemin des possibles, où nous avons fait le choix des services à domicile. L’une des choses qui est curieuse dans ce métier, c’est que la perception extérieure est à faible valeur ajoutée, alors qu’en réalité, les attentes des consommateurs, chez qui nous représentons un budget conséquent, sont très importantes.

Caractéristique de l’erreur de masse également, du fait de la faiblesse financière nécessaire pour pouvoir s’installer, c’est des milliers de personnes qui créaient leurs boites avec une idée tronquée du métier (mettre des intervenants chez des clients, ça doit pas être bien compliqué…), et qui se trouvent en fait face aux problématiques suivantes :

-> Comment me faire connaitre face à + de 15.000 concurrents ?

-> Comment recruter et manager des dizaines, puis centaines de salariés dont vont dépendre la qualité du service ?

-> Comment gérer des milliers La suite >

Combien gagne t on avec une société de services à domicile ?

Voici une question que se pose tout entrepreneur, combien vais je gagner ?

Une petite explication sur comment se structure la rentabilité d’une société de services à domicile. Tout d’abord, combien gagne t on sur une heure de travail, c’est assez simple :

– Le service est vendu en moyenne 18,30 € de l’heure

– On déduit la tva, les salaires et charges, les congés payés, et différents frais attachés à cette prestation, pour obtenir ce qu’un financier orthodoxe appellerait l’excèdent brut d’exploitation, plutôt une marge brute si on veut bien considérer que les salaires sont une charge directe d’exploitation. En l’occurrence 4 € environ de marge brute.

– Pour l’améliorer, on pourrait évidement augmenter le prix de vente, mais nous serions de facto plus cher que la concurrence, sauf à y adjoindre des services supplémentaires, qui pour les concurrents que nous suivons sont un peu fictifs de notre point de vue, nous n’avons pas fait ce choix. Nous pourrions aussi baisser nos charges de personnel, puisqu’en moyenne, nous sommes 6% au dessus de ce qui se pratique, mais ce serait se couper d’un outil de motivation de ressources humaines qui aurait des répercussions négatives.

– Alors ? Alors il faut faire avec nos 4€ La suite >