Voici une question que se pose tout entrepreneur, combien vais je gagner ?

Une petite explication sur comment se structure la rentabilité d’une société de services à domicile. Tout d’abord, combien gagne t on sur une heure de travail, c’est assez simple :

– Le service est vendu en moyenne 18,30 € de l’heure

– On déduit la tva, les salaires et charges, les congés payés, et différents frais attachés à cette prestation, pour obtenir ce qu’un financier orthodoxe appellerait l’excèdent brut d’exploitation, plutôt une marge brute si on veut bien considérer que les salaires sont une charge directe d’exploitation. En l’occurrence 4 € environ de marge brute.

– Pour l’améliorer, on pourrait évidement augmenter le prix de vente, mais nous serions de facto plus cher que la concurrence, sauf à y adjoindre des services supplémentaires, qui pour les concurrents que nous suivons sont un peu fictifs de notre point de vue, nous n’avons pas fait ce choix. Nous pourrions aussi baisser nos charges de personnel, puisqu’en moyenne, nous sommes 6% au dessus de ce qui se pratique, mais ce serait se couper d’un outil de motivation de ressources humaines qui aurait des répercussions négatives.

– Alors ? Alors il faut faire avec nos 4€ de l’heure et les multiplier par suffisamment d’heures par mois, sans pour autant multiplier les frais de structures qui s’avèrent bien nécessaire pour s’occuper des clients et du personnel, tout en payant la communication sans laquelle il n’y aurait pas de clients.. Sans compter les frais administratifs, les frais de déplacements, de bureau, de téléphone, d’accès internet etc.. C’est à dire, qu’il faut une organisation à même de fournir des milliers d’heures par mois tout en adaptant les frais pour être toujours en position de dégager un résultat opérationnel positif.

Ce n’est ni simple, ni cool 🙂 Ni simple parce que pour gérer plusieurs milliers d’heures par mois, il faut des outils optimisés tant en gestion, qu’en suivi clientèle, qu’en suivi des ressources humaines. Ni cool, parce qu’un entrepreneur adaptant ses frais au fur et à mesure de sa croissance a plutôt tendance à repousser l’ajout de charges fixes plutôt qu’à les anticiper, et de facto, se retrouve à bosser 80 heures par semaine.

Et donc, notre entrepreneur, quand il aura tout payé, ajusté ses frais pour faire face aux demandes de son exploitation, se paiera avec ce qu’il reste, entre 3000 € et 6000 € en moyenne 2 ans après son démarrage.