Objet de toutes les inquiétudes du créateur débutant : Le bilan …

Le bilan prévisionnel sur 3 ou 5 ans qui fait parti des incontournables du dossier de création, le bilan qu’il est obligatoire chaque année de publier au greffe, le bilan que 90% des impétrants en création d’entreprise ne savent pas lire, le fameux bilan…

LE BILAN : CA NE SERT A RIEN

Hargghh, ça fait du bien de le dire… Soyons tout de même précis, ça sert à donner une vague idée de la santé de la concurrence, c’est à dire qu’éventuellement, le bilan des autres peut servir, mais pas le sien…

Car pour soi, répétons le : CA NE SERT A RIEN

Voilà, vous ne saviez pas lire un bilan, ça vous posait problème, rassurez vous c’est pas grave 🙂 vous pouvez passer à autre chose !

Qu’est ce que l’on trouve dans un bilan : des chiffres, et du classement. Tout l’art étant de savoir ou je classe (c’est le fameux plan comptable qui va me dire si mon ordinateur tout neuf se met dans un compte de classe X, et si je mets ou pas la totalité de sa valeur, ou je l’étale sur plusieurs années). Puis on va regrouper les classes au travers les deux barbarismes dont vous avez forcément entendu parler : L’actif et le passif

L’actif : (c’est ce que l’entreprise possède) : Des immos, des stocks, des créances clients, des créances autres, des dettes

Le passif : (c’est ce qu’elle doit) : Le capital social, les DLMT, des dettes fournisseurs, les autres dettes.

L’ensemble doit se compenser, c’est le principe de la partie double, beaucoup de littérature là dessus avec subtilités pour initiés. Des livres complets pour se poser des questions essentielles : Une imprimante, c’est une charge ou une immo ? Et les cartouches qui vont avec, charge ou immo ? Oui mais maintenant que les cartouches sont plus chères que l’imprimante, qui est une charge, qui est une immo ect…

Et puis la petite gymnastique intellectuelle pour le créateur qui fait des bénéfices. Les bénéfices, ou en langage comptable le résultat net, actif ou passif ? Passif bien sur. Ha bon, mon résultat est une dette ? Et oui, une dette vers l’actionnaire. Pigé ? Non ?? Pas grave, puisque ça ne sert à rien vous dit on…

Pourquoi ça ne sert à rien au fait ?

– D’abord, le bilan est un instantané de certains compteurs de l’entreprise fait à la date de clôture des comptes, que l’on sort généralement 6 mois après la dite clôture, donc à sa sortie, il est totalement has been

– Secondo, c’est un récapitulatif de certain éléments de votre entreprise, on ose espérer que vous la connaissez dans le détail et que vous n’avez pas besoin d’un résumé défraichi pour connaitre votre boite

– Tertio, il y a dans le bilan des valeurs variables qui ne traduisent en rien l’état de votre entreprise qu’il soit économique, patrimonial etc.. voir même vous induire en erreur

Apprenez à lire un compte de résultat, a le faire en prévision, ça oui ! Et oubliez le bilan, cet oripeau préhistorique de l’entreprise, qui va juste vous être demandé en cas de location de bureau, de changement de banque etc… Pour le reste, le temps étant précieux pour le créateur, circulez y’a rien à voir… allez une dernière fois, tous en coeur.. Le bilan, ça ne sert… A rien !