Autant le bilan renseigne partiellement sur des données périmées, autant le compte de résultat est l’outil qui permet d’y voir clair au quotidien, à condition d’en faire quelque chose. Fidèle à notre volonté de simplification extrême, voici notre décodage, on se parle uniquement de services, sinon c’est un peu plus complexe

Dans le haut d’un compte de résultat, on trouve le chiffre d’affaires, en dessous l’ensemble des charges dans un ordre normé, et tout en bas le résultat net.

Total du C.A  réalisé =  Total produits

Total des Achats réalisés pour produire directement le C.A = Total des charges

La différence entre les deux = La marge brute

Total des salaires, charge sociales, impôts et taxes = Total Autre charges

Qu’on soustrait de la marge brute pour avoir l’EBE

L’ebe, pour les initiés, c’est excédent brut d’exploitation, pour les financiers c’est une formule (S+C+AC) – (CF+AD), pour les opérationnels créateurs que nous sommes, c’est ce qui reste dans la boite quand on a tout payé sauf nous et l’état. C’est à mon sens la donnée la plus importante, tant pour soi (Quel est mon ratio EBE/CA) que chez les autres (est ce que mon concurrent a un ratio meilleur que le mien, quel est le ratio moyen du secteur etc..)

Donc nous concernant, on « mange » de l’EBE : Quel est l’objectif de L’EBE en valeur, en ratio, l’a t on atteint, s’est il amélioré etc…

Après que reste il :

Les produits et charges financières

Quand on les retire de l’EBE ça donne le résultat courant

Les produits et charges execptionnelles

Quand on les retire du résultat courant ça donne le résultat exceptionnel

L’impôt sur les sociétés

Quand on le retire du résultat exceptionnel, ça donne le résultat net

Ouf, fini… Donc dans un résultat net, on peut retrouver la vente d’un immeuble, des frais financiers importants ou des gains etc.. tout cela sans rapport avec l’activité. C’est pourquoi en matière de comparaison, on s’arrête (nous en tous cas..) à l’EBE.

En interne, un petit tableau de bord sur les 18 mois qui viennent avec un sur lignage de la ligne EBE, et ça fait le taf !