Les services à domicile dans leur organisation actuelle étant relativement récents, on a vu fleurir sur ce secteur toutes sortes business, dont un faisant beaucoup parler de lui (Genius, Serena, France Domicile) : l’inter médiation.

Le principe est simple : Vous avez besoin d’un service, au lieu de faire directement appel à ce service, vous vous rendez à la poste (par exemple) pour souscrire un abonnement, et grâce à cet abonnement, la Poste vous met en relation avec une société de service, que vous auriez bien entendu trouvé tout seul sur Internet. La valeur ajoutée consiste à trouver pour vous le service, et à le sélectionner. La sélection, passons car il s’agît d’un simple document à remplir et tout le monde est sélectionné… Reste donc le fait de trouver le service. Au lieu de taper vous même « Garde d’enfants à domicile » et de faire votre choix parmi les quelques sociétés qui apparaitront, et bien vous souscrivez un abonnement à la poste, vous payez tous les mois, vous appelez un numéro (surtaxé), et on le fait pour vous. Intéressant non ?

Bien sur, tous nos grands acteurs économiques s’y sont mis : les banques, les assurances, la sncf, les mutuelles, et quelques sociétés qui se sont montées que pour cela, à coup de subventions en prime, et quid de tout cela ? C’est en train de disparaitre… Avec votre pognon pour ceux qui ont été subventionnés. Étonnant non ?