L’aspirateur centralisé

 

Qu’est ce qu’un aspirateur centralisé ?

L’aspiration centralisée est un système qui consiste en l’installation de plusieurs conduits à l’intérieur des murs, du sol ou des combles d’une maison qui mènent à des prises d’aspiration dans les principales pièces de la maison.

Ils sont liés à un aspirateur central, localisé dans une pièce secondaire où le système reste accessible : garage, buanderie ou cellier.

 

Les avantages et les inconvénients de ce type de système

Ce type de système comporte plusieurs avantages :

  • Il permet une utilisation simplifiée de l’aspirateur. L’utilisateur ne se soucie plus des fils électriques et il n’est plus contraint de tirer ou de soulever le (lourd) traineau comme il le fait avec un aspirateur classique.
  • Il permet une propreté parfaite grâce à la puissance de son système (3 à 5 fois plus puissant qu’un aspirateur classique) et il ne rejette aucune micro poussière contrairement à certains aspirateurs classiques.
  • Le système est silencieux. En effet, le bruit sera uniquement audible depuis la pièce où est installé le système central, en général, le garage ou la buanderie.

Les inconvénients :

  • Le coût d’installation est élevé. Cependant, la durée de vie de ce type de système compense le coût initial (au moins 30 ans de durée de vie en moyenne)

 

Où acheter un système d’aspiration central ?

Spécialiste dans le domaine de la métallurgie depuis plus de 40 ans, Nadair propose plusieurs solutions de système d’aspiration centralisée simples et adaptées à tous types d’habitation.

Ce fournisseur propose des produits de qualité à des tarifs compétitifs Il propose 3 gammes de produits, en fonction de la superficie de l’habitation à équiper. Le système d’installation de ce fournisseur est ingénieux et discret. Le réseau propose des solutions adaptées pour habitations déjà existantes et offre une garantie de 25 ans sur ses centrales.

Découvrez les produits de la marque ici : http://www.nadair.fr/fr/.

Les 25 ans d’octobre rose

 

 

Cela fait 25 ans que le mois d’octobre est celui de la sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

All4home services à domicile, qui travaille essentiellement auprès d’un public féminin, est particulièrement sensible à cette cause.

 

Quelles actions pour octobre rose en 2017 ?

Cette année, l’ambassadrice d’octobre rose est la styliste animatrice Christina Cordula. C’est elle qui a remis le prix ruban rose à plusieurs professionnels pour leurs actions. Elle était également présente aux côtés d’Anne Hidalgo pour l’illumination de la tour Eiffel aux couleurs du célèbre ruban. Elle sera aussi présente le 9 novembre pour la remise des prix du concours Pink Ribbon Photo Award.

Une journée spéciale est prévue le 18 octobre, place de la République à Paris. Un village d’information se dressera à l’occasion, avec le présence des stands de la Ligue Contre Le Cancer, l’association Le Cancer Du Sein Parlons-en !, l’assistance publique des hôpitaux de Paris et bien d’autres. De nombreuses animations auront lieu lors de cette journée : démonstration de différentes danses, d’escrime, de Tai Chi, de gym suédoise et atelier origami. Pour conclure cette journée : une Marche Rose qui démarrera à 18h.

 

 

Comment participer à la lutte contre le cancer du sein ?

Tout d’abord, lisez la brochure ci-dessous, et faites-vous dépister. Diffusez cette brochure aux femmes de votre entourage. Le dépistage de toutes est au centre du combat contre cette maladie !

http://www.cancerdusein.org/images/PDF/brochure/Brochure_LesCancersduSein_2017.pdf

Elle contient de nombreuses informations indispensables, parmi elles :

  • Quels sont les symptômes d’un cancer du sein ?
  • Comment le diagnistiquer ?
  • Quels sont les facteurs qui aggravent les risques de développer un cancer du sein ?
  • Quels sont les domaines dans lesquels la recherche a fait les progrés les plus importants ?
  • Quels sont les modes de traitement du cancer du sein ?
  • Qu’est ce que la reconstruction mammaire ?

 

Ensuite, vous pouvez participer à l’un des nombreux événements organisés autour du combat contre le cancer du sein : courses, marches, conférences etc.

Vous pouvez faire un don pour soutenir la recherche contre le cancer du sein ici : http://www.cancerdusein.org/association/faire-un-don.

Sécurité routière : comment sensibiliser nos enfants ?

 

 

Le 13 octobre, ce sera la journée nationale de la sécurité routière.

La sensibilisation à cette cause commence par le fait de toujours montrer l’exemple aux enfants, et ce dès leur plus jeune âge !

Respectez toujours les règles, tout d’abord pour des raisons évidentes de sécurité mais également pour montrer le bon exemple à vos enfants en expliquant toujours le but de vos actions : « je regarde à droite, puis à gauche avant de traverser pour m’assurer qu’il n’y a aucun danger » ; « je respecte la vitesse inscrite sur le panneau pour éviter les accidents », « je ne réponds pas téléphone car je serai moins attentif(ve) à ce qu’il se passe sur le route pendant que je conduis » etc.

En tant que spécialiste de la garde d’enfants, nous trouvons que le site de la sécurité routière propose de très bons outils pour sensibiliser les enfants :

Tout d’abord Elliot, le personnage d’un guide de sécurité routière qui propose plusieurs jeux ludiques pour les 6-10 ans : « attacher sa ceinture », « traverser au passage piéton en s’assurant qu’il n’y a aucune voiture », « être prudent à vélo », « enlever ses écouteurs afin d’être attentif à tous les bruits de la rue » sont autant de bons conseils qui sont délivrés par ce guide qui explique aussi la signification des panneaux.

Le site propose également une édition spéciale des incollables orienté sécurité routière.

Pour finir, vous pouvez imprimer ce poster et la mettre à disposition de vos enfants :

http://www.securite-routiere.gouv.fr/var/rout/storage/images/media/images/0_appli-securite-routiere-junior/poster-apercu/314261-2-fre-FR/poster-apercu.jpg

 

Il rappelle aux enfants qu’il est indispensable de :

 

  • Toujours marcher sur le trottoir, ou à gauche s’il y en a pas
  • Traverser sur les passages piéton
  • Regarder de chaque côté avant de traverser
  • Attendre que le feu soit vert avant de traverser
  • Attendre que le bus soit parti avant de traverser
  • Ecouter ce qu’il se passe autour de soi
  • Rester visible quand il fait nuit
  • Sortir de la voiture côté trottoir
  • Circuler prudemment à vélo, trottinette ou patins à roulettes

 

Vous connaissez d’autres astuces pour sensibiliser les enfants à la sécurité routière ? Partagez-les avec nous en commentant cet article !