Quel tarif pour une garde d’enfant à domicile ?

(article mis à jour en juin 2014)

 

Cette question récurrente n’est pas anodine pour plusieurs raisons :

La garde d’enfant à domicile, c’est cher ?

Vrai… mais un ensemble d’aides permettent une baisse considérable du coût final

Les aides pour la garde d’enfant à domicile, c’est compliqué ?

Vrai.. les aides qui se cumulent avec chacune leur mode de calcul, ce n’est pas simple

Le tarif pour la garde d’enfant à domicile, on n’y comprend rien ?

Vrai, d’autant que certains communiquent de manière ambiguë sur la situation la plus favorable, mais aussi la plus rare..

Alors finalement, c’est combien le tarif pour une garde d’enfant à domicile ?

Compliqué le tarif d’une garde d’enfants ? Prenons donc les choses dans l’ordre…

1) Le prix facturé par la société de garde d’enfants à domicile

Lorsque vous décidez de faire garder vos enfants à domicile, la première question qui va se poser est celle du nombre d’heures hebdomadaires.  Cette question est cruciale car elle va jouer sur le tarif horaire, qui est souvent dégressif et sur le coût total qui lui est plutôt progressif. Si en préalable vous vous posez également la question du mode de garde (nounou à domicile, crèche, société de services), vous trouverez ci après une explication détaillée du fonctionnent de la garde d’enfants via les sociétés de services à domicile, les différences entre les agréments qualités et simple déclaration SAP, en lisant l’article « faire garder ses enfants à domicile »

Mais… revenons à notre prix, en prenant un exemple concret régulièrement rencontré : Vous voulez que la nounou récupère votre enfant à la sortie de l’école à 16h30, jusqu’à votre arrivée à la maison à 19 heures. Ceci, quatre soirs par semaine, ce qui correspond à 10 heures de prestation chaque semaine.  Une société vous propose un tarif horaire de 20,50 €, cela donne donc :

  • 20,50 € * 10 heures semaine = 205 € par semaine
  • Comme il y a 4,2 semaines en moyenne par mois, on obtient une moyenne hebdomadaire de 861 € par mois.

861 € de facture mensuelle, c’est le tarif « brut » de votre garde d’enfant.

A ceci, va s’appliquer un double mécanisme d’aide.

  • A) Une allocation de la caisse d’allocation familiale qui s’appelle la PAJE. Il y a plusieurs PAJE, on voit ici celle qui spécifiquement concerne la garde à domicile par une structure agréée de services à domicile.
  • B) Un crédit d’impôts de 50% de la valeur restante, dont les détails du calcul sont également expliqués ci dessous.

2) Premier mécanisme d’aide : La PAJE

La PAJE, (prestation accueil du jeune enfant) est une allocation Forfaitaire dont le montant dépend de deux critères principaux :

L’âge des enfants

  • Un barème pour les moins de 3 ans
  • 50% de moins pour les 3 à 6 ans
  • Rien pour les plus de 6 ans

Les ressources du foyer

  • Selon votre revenu et le nombre d’enfants, l’allocation varie de + ou – 35%.
  • Concrètement, pour un enfant de moins de 3 ans, ça va de 610 € à 842 €, et pour un enfant de 3 à 6 ans, on va de 305 € à 421 € selon les revenus et le nombre d’enfants du foyer.

Il y a également deux critères complémentaires :

  • Avoir une activité professionnelle minimum, procurant un revenu minimum de 399 € si vous vivez seul et de 798 € si vous vivez en couple
  • Faire garder votre ou vos enfants au minimum 16 heures dans le mois.

Et un petit alinéa pour compliquer le tout : un minimum de 15% doit rester à votre charge.

Votre tarif mensuel de garde d’enfants – le montant de la paje = un solde.

Et donc, c’est notre deuxièmement, sur ce solde, va s’appliquer un crédit d’impôts..

3) Second mécanisme d’aide : Le crédit d’impôt service à la personne

Le fameux crédit d’impôt pour les services à domicile de 50%. A condition que vous y ayez droit bien sur, comme 99% des clients, pour les détails voir les liens en bas de cet article.

Ce crédit d’impôt s’applique après déduction de la Paje, nous allons détailler tout cela dans les simulations ci dessous.

Revenons à notre exemple, on va même en prendre plusieurs.

a)      Imaginons que votre enfant ait 2 ans, vous aurez une aide forfaitaire de 610 € à 842 € selon vos revenus. Rappelons que nous partions d’une facture de 861 €, vous voyez immédiatement l’importance de cette aide.

  • Si vous êtes dans la fourchette « haute » de l’aide : vous avez droit à 842 €, mais comme un minimum de 15% doit rester à votre charge, la Caf ne vous versera « que » 698 €, faire garder votre enfant à domicile vous coûtera donc 163 € par mois. A ceci s’appliquera un crédit d’impôts de 50% qui vous permettra d’arriver à un coût final de 81 € , soit pour 42 heures 1,94 € de l’heure. Bien moins cher qu’une nourrice agréée…
  • Si vous êtes dans la fourchette « basse » de l’aide : vous avez droit à 610 €, ce qui donne 861 € de tarif mensuel de départ, moins 610 € = 250 €, sur lesquels s’appliquent notre crédit d’impôts de 50% pour donner une note finale de 125 € mensuels, soit 2,99 € de l’heure. Toujours moins cher que beaucoup d’autres modes de gardes.

b)      Imaginons maintenant le même calcul avec un enfants de 4 ans, l’aide forfaitaire passe de 305 € à 421 € mensuels selon votre situation, mais le mécanisme reste le même.

  • En fourchette haute, cela nous donne donc : 861 € de base – 421 € de paje = 440 €, moins les 50% de crédit d’impôt = 220 €, soit 5,24 € de l’heure
  • En fourchette basse, cela donne : 861 € – 305 € de paje = 556 €, moins les 50% de crédit d’impôts = 278 €, soit 6,62 € de l’heure.

Comme vous le voyez dans ce simple exemple, on passe d’un tarif de garde d’enfant net toutes aides déduites qui va de 6,62 € de l’heure à 1,94 € de l’heure, soit quatre fois moins.

 

Rappelons qu’il s’agit d’une simulation de coûts nets, il ne faut pas oublier que la Paje est versée mensuellement, ce qui n’est pas le cas du crédit d’impôts (sauf si on est en mensualisation du paiement et qu’on anticipe la baisse sans se tromper etc.. mais ceci est une autre histoire..) qui est annualisé.

Bien sur, en partant de ce mécanisme d’aide Prix – PAJE – Crédit d’impôts.. On peut s’amuser à calculer la situation la plus favorable qui donnera la garde d’enfant à domicile la moins chère possible.

  • Soit une garde d’enfant de 16 heures piles par mois, c’est-à-dire juste le quota minimum de la paje, ça fait une facture de 16 * 21 € de l’heure = 336 € par mois
  • Bien sur, il s’agît d’un enfant de moins de 3 ans dont les ressources des parents sont au minimum et ils ont trois autres enfants, donc ils ont droit à 842 € de paje
  • Le minimum de 15% restant à leur charge s’appliquera ici, soit 285€.
  • Sur ce, un crédit d’impôts de 50% s’applique, soit 142 €
  • Autrement dit : 8,9 € de l’heure.

Et c’est comme cela qu’on voit fleurir des publicités : « Votre garde d’enfant à domicile à partir de 8,9 € de l’heure ».

Et ça nous agace…

Parce que comme on a pu le voir, c’est une des situations, mais elle regroupe beaucoup de critères et il est en fait assez rare qu’un besoin de garde soit à la fois sur un petit nombre d’heures par semaine alors que l’enfant est en bas âge. Cette situation est en fait un cas assez peu répandue, et c’est le moins que l’on puisse dire, car la plupart du temps c’est l’inverse, plus votre enfant est jeune et plus vous avez besoin d’un nombre d’heures important.

Et pour parler de la pub qui est faite autour du prix de 1,42 € de l’heure d’un concurrent, il faut savoir qu’en plus l’agence doit agréée « qualité » pour avoir le droit de s’occuper des enfants de moins de trois ans, ce qui n’est pas le cas de la plupart des agences de services à domicile en France. Face à ce type de communication, on a le choix entre faire la même chose en désaccord avec le respect que l’on a pour les clients, ou ne pas le faire et prendre le risque de paraitre cher. Nous concernant, on a choisi de ne pas le faire, persuadés également par l’aspect négatif du ressenti d’un client attiré par un tel prix, mais découvrant qu’au final pour lui c’est beaucoup plus cher parce qu’il n’est pas dans la situation « idéale » , fortement minoritaire, voir inexistante…

Dans la même veine, lorsque l’on veut être à 100% transparents avec ses clients , il ne faut pas omettre de préciser que :

  • La paje est une allocation mensuelle. Donc c’est parfait, le temps de mettre en place le dossier, ce qui génère souvent un ou deux mois de décalage, ensuite les choses roulent et on touche la paje en même temps qu’on paye la facture, c’est impeccable
  • Le crédit d’impôt en revanche est sur un mode annuel.

La réalité du décaissement pour beaucoup si on prend une situation standard est donc la suivante :

  • Facturation de la société de service à domicile = 756 €, payable de suite
  • Aide moyenne de la paje = 400 €
  • Solde mensuel à la charge du foyer = 356 €
  • Et une fois par an, le crédit d’impôt de 2136 €.

Ceci étant, cela reste très intéressant et permet à un grand nombre de famille d’accéder à un service essentiel qui ne serait pas abordable sans ces mécanismes.

4) Conclusion : Un tarif de garde d’enfants fortement aidé

Comme nous venons de le voir, deux mécanismes se combinent pour fortement améliorer le tarif de base. Nous partons d’un tarif de 18 € de l’heure, pour arriver selon les cas entre 5,39 € à 1,36 € de l’heure pour les cas. La compréhension de ce double mécanisme et de leur imbrication commune n’est pas aisée au premier abord mais… Nous espérons avoir été clairs !

Pour faciliter les choses nous avons été les premiers à développer un devis en ligne qui prend en compte tous ces critères et donne immédiatement un résultat estimatif en fonction de votre situation. Pas un grand formulaire où l’on demande votre adresse, votre carte bleue, votre email pour vous bombarder ensuite de propositions… Rien de tout cela : Une utilisation directe en ligne pour un résultat immédiat.

Les exemples chiffrés de cet article peuvent légèrement différer de la réalité en fonction de l’évolution des aides et de leur mode de calcul.

Utiliser notre outil en ligne pour connaitre votre situation ne prend que quelques secondes et c’est ici : Devis garde enfant à domicile