Cotisations sociales : c’est vous qui voyez…


Vous connaissez le célèbre sketch des deux humoristes inséparables dans lequel l’un voulant obtenir un renseignement l’autre lui rétorque invariablement “c’est vous qui voyez…”

Point besoin d’acheter un billet au théâtre, en plein processus de création, une visite à l’urssaf pour rencontrer la “spécialiste” valait son pesant de cacahuètes..

Nous “bonjour, nous souhaitons créer une société de services à domicile, les récentes lois dites “Borloo” font état d’exonérations patronales, mais nous n’avons aucune précision sur les modes de calculs, voyez plutôt, le texte ne parle que de directives à l’intention de l’urssaf”

Elle “Ha bon, y’a des exonérations pour les services à la personne (on est en 2005, le sujet fait la une partout, on ne parle que de ça..), non, je ne suis pas au courant… Mais.. sachez que l’urssaf fonctionne en mode déclaratif”

Nous “heu… késako le mode déclaratif”

Elle “en fait, vous déclarez ce que vous estimez en fonction de vos calculs et vous payez”

Nous “heu.. et si on se trompe ?? ”

Elle “dans le cas d’un contrôle, vous serez redressés”

Nous “super, on peut voir le contrôleur alors, lui doit savoir ?”

Elle “les contrôleurs ne font pas les rdv de conseils”

Nous (énervés, surtout moi…) “vous ne savez rien et vous êtes le conseil, votre collègue a la connaissance, mais elle manie juste le baton quoi !? Qu’est ce qu’on calcule alors nous comme cotisations”

Elle “c’est vous qui voyez”…

Bref, allez hop, re avocat, re honoraires, re merci l’administration…

Théo Lamertin
A propos

A la fois gestionnaire d’une entreprise de services à la personne et pigiste indépendant sur divers magazines de presse économique, Théo anime la partie « entreprise » du blog en partageant ses expériences professionnelles et en analysant l’actualité du marché des services.

Laissez nous un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *