Le service à la personne en Europe


Les acteurs du secteur dans l’Europe

1. Les structures

 Les institutions

Dans la plupart des pays il existe une politique dédiée aux services à la personne dépendant

d’un ministère dont l’intitulé varie : « Santé », « Affaires Sociales » « Emploi » ou

« Travail ». Les collectivités locales (ex : Suède, France) jouent aussi un rôle important.

L’Office Fédéral des Assurances Sociales en Suisse permet d’obtenir des données de

synthèse.

 Les associations et les aidants naturels (familles et proches)

De nombreux pays se distinguent par la prédominance des associations. C’est le cas

notamment de la Suisse, des Pays-Bas, de l’Italie ou de la France. Dans ce dernier pays, les

associations du secteur ont été créées le plus souvent juste après la deuxième guerre mondiale,

en particulier pour l’aide à la vie quotidienne en milieu rural et le maintien à domicile de

personnes dépendantes ; elles emploient de nombreux salariés, très souvent à temps partiel

(UNA : 109 millions d’heures d’interventions, 144 000 salariés ; ADMR : 80 millions

d’heures d’intervention, 80 000 salariés ; ADESSA : 35 000 salariés soit 17 000 en équivalent

temps plein, 25 millions d’heures d’intervention). En Nouvelle-Zélande existe une association

importante, Access Homehealth, qui est issue d’une association de femmes en milieu rural

créée en 1927. D’autres pays ont des modèles différents :

– en Allemagne, où les organisations caritatives (fédération catholique et église

évangélique) jouent un grand rôle dans la politique d’action sociale (l’offre des entreprises

privées est plus limitée)

– au Japon, où les entreprises ont une part significative du marché.

Enfin, la famille conserve un rôle important dans de nombreux pays (ex. : Italie, Japon,

Canada), mais l’augmentation du travail salarié féminin crée de nouveaux besoins de service à

la personne pour assurer les tâches qu’elles remplissaient avant aussi bien auprès des enfants

que des personnes âgées et handicapées dans le cadre d’une solidarité familiale (ex : évolution

en Espagne).

 Les entreprises

Des leaders des services à domicile se dégagent dans plusieurs pays. Au Royaume-Uni, les

entreprises de services aux personnes âgées et aux enfants handicapés Care UK et Nestor

Group génèrent des chiffres d’affaires et un nombre d’emplois importants (respectivement

350 m€ de CA, dont 25% dans les services à domicile, 14 000 employés, et 230 m€ de CA,

dont 70% dans les services à domicile, pour 6 000 employés). Les entreprises hollandaises

3

Evean et Meavita emploient respectivement 34 000 et 20 000 salariés. En Suède, on peut

noter l’entreprise ALERIS d’aide aux personnes âgées (1 300 salariés ; CA : 57 m€).

On note en Espagne, Grupo Eulen (société de services sociaux, et offre de travail temporaire ;

1,1 milliards €, 76 000 salariés). En Nouvelle-Zélande, l’entreprise leader est Healthcare of

New Zealand Ltd, créée en 1988, à partir d’établissements hospitaliers privés. Au Japon,

Duskin est la plus grande entreprise dans le secteur des services à la personne (CA 2006 : 3,1

Md€). Quant à Nichii Gakkan il totalisait un chiffre d’affaires de 480 millions d’euros pour

son pôle activités de soins et d’aides à domicile en 2006.

Simplification des démarches de déclaration

Des simplifications pour déclarer le personnel dans le cadre des services à la personne sont

prévues, notamment pour les particuliers employeurs dans la moitié des pays étudiés

(« chèques ménage » en Allemagne, « chèque emploi service universel » en France ; principe

similaire au Canada et en Suisse Romande).

Il existe des incitations fiscales à déclarer la prestation de services à la personne :

– pour les employeurs dans la plupart des pays : allègement des charges sociales et

fiscales ;

– pour les employés, dans la plupart des pays sauf en Australie, en Espagne, au Japon et

en Nouvelle-Zélande : prise en charge des soins de santé par la sécurité sociale,

couverture en cas d’accident, cotisation retraite, congés payés, indemnité licenciement.

source :google Europe

Anne Blancher
A propos

Un MASTER en marketing spécialisé dans les activités de service et une expérience avisée auront conduit tout naturellement Anne au métier de chef de produit dans le secteur du service à la personne. Elle exerce son métier depuis près de 6 ans, reste en permanence en veille du marché et se fait un plaisir de partager ses connaissances avec vous !

Les artciles en lien

Tarif service à la personne
September 12, 2011
Salon des services à la personne
December 10, 2010

Laissez nous un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *