Garde enfant domicile


Trouver une nounou pour la garde d’enfant à domicile … Tout un programme !

Les parents sont très souvent angoissés lorsqu’il s’agît de trouver une nounou à domicile, et on les comprend. D’abord, la grande question “Va t – on trouver ?”, irrémédiablement suivi de celle toute aussi angoissante “Qui va t on trouver…” Comment ne pas être angoissés lorsque l’on va confier tout à la fois la garde de son enfant et bien souvent les clés de sa maison ?

Lorsqu’ils font appel à une société de services à domicile comme la nôtre, c’est pour se décharger de cette problématique et la confier à des professionnels.

Mais s’imaginent-ils ce qui se passe avant l’étape qu’ils attendent tous, la présentation aux familles ?

Reprenons depuis le début…

Tout d’abord, la plupart des clients ignorent, sauf à en avoir fait l’expérience eux mêmes, la longueur et la difficulté du processus de recrutement. C’est pourquoi un certain nombre d’entre eux vont nous appeler le 01 septembre pour une garde périscolaire qui doit démarrer le 4 (pour la rentrée..) Peut être s’imaginent ils que nous avons en stock tout un ensemble de nounous dans les starting-block prêtes à surgir au moindre appel client, et qui dans l’attente seraient en phase d’entrainement intensif ? 🙂

Et bien.. Ils n’ont pas tout à fait tord !!

Car en effet, bien avant que les clients fassent appel à nos services, et nous savons parfaitement à quels moments de l’année les choses s’accélèrent, nous allons procéder avec un ensemble de partenaires (Maison de l’emploi, centres de formations etc..), à une pré sélection qui consiste ni plus ni moins à l’intégralité d’un processus de recrutement. Ce processus va à la fois comprendre des phases techniques (les diplômes requis sont ils obtenus etc..), des phases de rendez vous (test qcm, entretien de recrutement) et des phases de vérification des compétences, l’ensemble étant assez long et pour un résultat éphémère.

Pourquoi long ? Parce qu’il faut voir dix candidates environ pour en sélectionner une. Et pour en voir dix, il faut multiplier les partenariats, les annonces sur le site internet, et les convocations. Et comme il ne nous faut pas une candidate sélectionnée mais plusieurs toutes les semaines, c’est une “industrialisation ” du process, tout au moins dans son organisation, qui s’avère nécessaire, mais qui prend beaucoup de temps.

Et pourquoi éphémère ? Parce que la candidate sélectionnée, celle qui représente LA nounou à domicile de rêve pour les parents, va immédiatement trouver du travail chez un concurrent si nous n’avons pas un client à lui proposer.

Dès clients, nous en avons à lui proposer bien sur. Mais la perle rare ajoutera quelques difficultés supplémentaires à l’entreprise de type : Je ne veux pas travailler après 19h le soir, pas le mercredi matin, et pas à plus de 2 km de chez moi…

Bien sur les clients auront aussi leurs préférences qu’ils nous expliqueront très clairement : Il faut qu’elle puisse parler anglais avec les enfants et leur apprendre à faire la cuisine… Et le soir on ne rentre jamais avant 21 heures…

Donc il faut la perle rare pour une garde d’enfant de rêve, aux bons horaires, aux bonnes compétences, et surtout, dans le bon timing ! Pour certains recrutements un peu plus compliqués pour des raisons de géographie ou de logistique familiale, il n’est pas rare qu’il faille voir cinquante candidates !

Comment faire ?

C’est à la fois simple, et compliqué…

Simple, parce que c’est une question d’organisation. Dans une société de services à domicile comme la nôtre, nous sommes en permanence en recrutement pour faire face aux demandes tout aussi permanentes. Les bonnes relations que nous avons avec l’ensemble des partenaires sociaux, le fait que nous embauchons l’intégralité du personnel en cdi, et que les salaires soient plus élevés chez nous que chez un grand nombre de nos compétiteurs nous assure un flux réguliers de postulantes de qualité. Flux que nous canalisons sur plusieurs demie-journées par semaine entièrement consacrées aux recrutements.

Compliqué parce qu’il faut beaucoup de doigté pour expliquer à une postulante de qualité que “ok, le client rentre à 19h10 et vous ne vouliez pas partir après 19h00, mais il serait dommage de laisser passer cette opportunité à 2 arrêts de bus de chez vous pour 10 minutes”.. Et il en faut tout autant pour dire au client “ok, elle ne parle pas anglais… mais ses références sont excellentes, elle n’est pas éloignée de chez vous, et elle répond à tous vos autres critères. Pour l’anglais à deux ans votre enfant a peut être encore un peu de temps…”.

Ouf, enfin arrive la présentation à la famille, bientôt suivi du démarrage de la prestation, qu’on va surveiller comme le lait sur le feu : Les horaires sont ils respectés ? Les choix éducatifs qu’ont exprimé les parents et que nous consignons sont ils suivis ? Chacun est content de la prestation ?

Car c’est seulement là que tout commence en réalité, avec un autre ensemble de processus destinés à veiller à la bonne qualité de la prestation.

Mais cela, c’est une autre histoire !

Théo Lamertin
A propos

A la fois gestionnaire d’une entreprise de services à la personne et pigiste indépendant sur divers magazines de presse économique, Théo anime la partie « entreprise » du blog en partageant ses expériences professionnelles et en analysant l’actualité du marché des services.

Les artciles en lien

Garde enfant marseille
September 04, 2012
Faire garder ses enfants à domicile
April 27, 2012

Laissez nous un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *