L’intermédiation dans les services à domicile


Les services à domicile dans leur organisation actuelle étant relativement récents, on a vu fleurir sur ce secteur toutes sortes business, dont un faisant beaucoup parler de lui (Genius, Serena, France Domicile) : l’inter médiation.

Le principe est simple : Vous avez besoin d’un service, au lieu de faire directement appel à ce service, vous vous rendez à la poste (par exemple) pour souscrire un abonnement, et grâce à cet abonnement, la Poste vous met en relation avec une société de service, que vous auriez bien entendu trouvé tout seul sur Internet. La valeur ajoutée consiste à trouver pour vous le service, et à le sélectionner. La sélection, passons car il s’agît d’un simple document à remplir et tout le monde est sélectionné… Reste donc le fait de trouver le service. Au lieu de taper vous même “Garde d’enfants à domicile” et de faire votre choix parmi les quelques sociétés qui apparaitront, et bien vous souscrivez un abonnement à la poste, vous payez tous les mois, vous appelez un numéro (surtaxé), et on le fait pour vous. Intéressant non ?

Bien sur, tous nos grands acteurs économiques s’y sont mis : les banques, les assurances, la sncf, les mutuelles, et quelques sociétés qui se sont montées que pour cela, à coup de subventions en prime, et quid de tout cela ? C’est en train de disparaitre… Avec votre pognon pour ceux qui ont été subventionnés. Étonnant non ?

Théo Lamertin
A propos

A la fois gestionnaire d’une entreprise de services à la personne et pigiste indépendant sur divers magazines de presse économique, Théo anime la partie « entreprise » du blog en partageant ses expériences professionnelles et en analysant l’actualité du marché des services.

1 Commentaire
Eric
14 avril 2010

Yes c'est sur, mais sur tout nouveau marché on va se retrouver avec ce type de réactions de la part des acteurs en place, surtout étatiques ;-)

Laissez nous un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *