Allo, vous pouvez m’aider, j’ai la dgccrf à ma porte, je ne sais pas ce qu’ils veulent ?

L’appel nous surprend, car l’agence qui nous fait cette demande vient de démarrer, elle n’a pas encore facturé son premier client ! La dgccrf ferait elle du préventif ? Ou agît elle sur commande ou copinage de la concurrence ? Mystère, en tous cas, surprenant…

L’objet du délit, qui a tout de même nécessité le déplacement de deux inspectrices champenoises + un véhicule (avec quels sous déjà ?…) dans les bureaux de notre nouvelle agence, c’est une page de publicité, stipulant qu’un prix comprend la possibilité d’un crédit d’impôts. La dgccrf n’a pas le téléphone, c’est un scoop ! Mais ils ont les moyens de déplacer deux personnes pour transporter une page A4 photocopiée (N’ont pas de fax non plus sans doute..).

L’affaire est grave, c’est sans doute cela.. en effet, pour pouvoir stipuler un prix avec un crédit d’impôt, il est nécessaire que l’agence ait son agrément « services à la personne », or, le numéro n’est pas porté sur la pub. Aie Aie aie, on imagine le préjudice sans précédent.. En fait, l’agence a bien fait sa demande d’agrément dans les temps, mais l’administration est en retard. Le législateur ayant prévu que le péquin moyen n’a pas à subir les retards de son administration préférée, il est stipulé qu’au bout de 2 mois, si l’organisme qui a délivré l’agrément n’a formulé aucune réserve, l’agence est considérée comme « agréée »

Pas de réserves au bout de deux mois, l’agence a lancé sa pub, donc normal, rien à dire… Aie, c’est dur ça pour nos inspectrices.. elles vont donc en profiter pour passer l’agence au peigne fin : les tarifs sont il affichés, montrez moi vos contrats clients etc.. etc.. et repartir bredouilles… mais ont elles dit.. elles reviendront !! Les inspecteurs vont sans doute tous à la même école, car ils ressortent toujours des contrôles l’air hargneux, et sur le pas de la porte, disent toujours un truc du style « attendez nous à nous revoir bientôt ». C’est un peu une expédition punitive.. J’imagine la formation scolaire : Alors, tout le monde va prendre un air hargneux, allez y… Qu’est ce que ce sourire en coin que je vois ! J’ai dit « Hargneux !!! » voilà, c’est bien, maintenant, vous répétez tous avec moi « on se reverra bientôt, car je ne manquerais pas de revenir.. », sans oubliez de bien laissez planer les points de suspensions… Voilà, c’est bien 🙂

Je formule le vœu, enfin… l’utopie… d’avoir un jour un contrôleur, qui, constatant que nous faisons notre travail dans le respect des règles et du bon sens citoyen, nous dise en partant « Je vous félicite, vous faites du bon boulot ». Mais pour l’instant, la rencontre n’a pas eu lieu … nous commençons à être impatients de le rencontrer !