Service à la personne

Article 90 de la loi des finances

La programmation de la loi des finances 2011 comprend un article numéro 90 dont l’objectif est de raboter les exonérations de cotisations sociales liées services à domicile.

C’est quand même assez incongru d’avoir un gouvernement (grosso modo, le même qu’aujourd’hui) qui décide qu’il est « stratégique » de baisser les charges pour créer de l’emploi, au point d’en faire un ensemble de lois et forte publicité qui va autour…

Puis.. d’encourager la création d’entreprises après avoir claironné « maintenant qu’on a baissé les charges, le coût est acceptable par les clients, et donc le service est solvable pour les entreprises ». En effet, il s’en créait 22.000 en cinq ans, et quelques centaines de milliers d’emplois qui vont avec..

Et on en rajoute une louche en début d’année 2010 en distribuant des CESU à + de 2 millions de bénéficiaires afin de continuer à soutenir ce marché naissant..

Et soudain, on réduit l’avantage en faisant fi de toute la stratégie, en mettant en danger les entreprises, et en inquiétude les clients… Ce qui est véritablement inquiétant, ce n’est pas les quelques % relativement faible au fond d’évolution des charges, c’est de réaliser qu’on puisse être pilotés par d’aussi piètres stratèges qui changent de cap au gré du vent…

La suite >