L’administration

Une journée pas comme les autres

La DGCCRF, c’est à dire la direction générale du commerce, de la concurrence de la répression et des fraudes..

Voici un bel organisme, chargé de veiller à la fois sur le respect que les entreprises portent à leurs clients et éventuellement de protéger ceux ci, et de veiller à ce que la concurrence ne soit pas déloyale, qu’il n’y ait pas de publicité mensongère etc.. A priori, que du bonheur… Bon, et bien à priori seulement…

Un 17 septembre matin… La responsable de l’agence de Marseille arrive tôt, le mois de septembre est le plus important dans notre activité. A 8 heures, on sonne à la porte… Et à peine est elle entrouverte s’y engouffre en force un grand individu brandissant sa carte et s’écriant « Dgccrf, je viens vous contrôler etc.. ». On se croit dans un film policier quand le commissaire a trouvé la planque des truands à la fin et qu’il vient arrêter tout le monde..

Ce monsieur donc, exige de pouvoir s’installer, et d’obtenir l’ensemble des documents qu’il demande : tous les contrats, les publicités, l’intégralité des publications internet, des documents de formation, tous les formulaires etc.. Bien sur, peu lui importe que l’entreprise est en pleine période de pointe, que La suite >

L’administration et les contrôles

En toute logique, une entreprise doit se soumettre à des contrôles, qui ont pour but de veiller aux respects des règles. C’est d’autant plus important qu’en cas de faillite d’une entreprise, c’est la société qui paye les pots cassés et non pas le gérant, dans une généreuse mutualisation des risques. Indispensable de s’assurer donc, que le gérant exerce son mandat dans son cadre légal, nos impôts ne sont pas une tirelire pour inconséquents !

Ceci étant dit, entre la noble idée et la réalité, il y a un gouffre, mais un gouffre, énorme !

Pas question de se plaindre, en tant qu’entrepreneur on est un peu inaudible ! Un chef d’entreprise qui se plaint des contrôles … surement un fraudeur… tant pis pour lui etc… etc… A force de subir ce type de réaction, j’ai trouvé un parallèle qui fait mouche : Vous voyez la sécurité routière ? Personne ne conteste le fait qu’il faille mettre hors d’état de nuire les dangereux délinquants de la route qui ne respectent rien ? On est ok là dessus ? Mais lorsque ce constat sert de prétexte pour  faire du chiffre à coup de dépassement de vitesse de 2 km/h dans des endroits non accidentogènes La suite >

Cotisations sociales : c’est vous qui voyez…

Vous connaissez le célèbre sketch des deux humoristes inséparables dans lequel l’un voulant obtenir un renseignement l’autre lui rétorque invariablement « c’est vous qui voyez… »

Point besoin d’acheter un billet au théâtre, en plein processus de création, une visite à l’urssaf pour rencontrer la « spécialiste » valait son pesant de cacahuètes..

Nous « bonjour, nous souhaitons créer une société de services à domicile, les récentes lois dites « Borloo » font état d’exonérations patronales, mais nous n’avons aucune précision sur les modes de calculs, voyez plutôt, le texte ne parle que de directives à l’intention de l’urssaf »

Elle « Ha bon, y’a des exonérations pour les services à la personne (on est en 2005, le sujet fait la une partout, on ne parle que de ça..), non, je ne suis pas au courant… Mais.. sachez que l’urssaf fonctionne en mode déclaratif »

Nous « heu… késako le mode déclaratif »

Elle « en fait, vous déclarez ce que vous estimez en fonction de vos calculs et vous payez »

Nous « heu.. et si on se trompe ??  »

Elle « dans le cas d’un contrôle, vous serez redressés »

Nous « super, on peut voir le contrôleur alors, lui doit savoir ? »

Elle « les contrôleurs ne font pas les rdv de conseils »

Nous (énervés, surtout moi…) « vous ne savez rien et vous êtes le La suite >